BIBLIOTHEQUE  Ma bibliothèque

text-separ

> Rangement

Pour classer les titres que contient ma bibliothèque, j'ai longuement consulté les notes brèves sur L'ART ET LA MANIERE DE RANGER SES LIVRES que propose Georges Perec. Tout un chapitre est truffé de conseils, pour classer et retrouver aisément un livre. J'ai finalement opté pour le classement simplifié par couleurs, puis formats. Vient ensuite le classement par genres: théâtre, poésie, roman, enfance. Puis, le classement provisoire, classement stable, semi-stable, instable voir dangereux et un rayon déclassement. Viennent les livres faciles à ranger, les livres impossibles à ranger, les revues…
Dans couleurs, j'ai rassemblé une majorité de livres blancs, quelques bleus, Anatoli Vassiliev, Claude Régy. J'ai aussi un très beau livre jaune, La Poésie Entière est Préposition, de Claude Royet-Journoud. Dans collection se trouve par exemple Comme dix raies blanches.Cette  jolie collection aurait pu être classée également dans bicolore, ou dans format, ou dans poésie, ou dans théâtre, ou dans classement provisoire car les ouvrages sont régulièrement consultés. Jacques Rebotier y repose auprès de Fabienne Yvert, ce sont les deux seuls auteurs à faire partie des six catégories à la fois. Suit, le classement stable: les livres que je n'ouvre jamais, parce qu'il faut un coupe papier qui coupe. Et un classement provisoire, où sont rangés les livres que je cherche régulièrement dont: Le livre de l'oubli, de Bernard Noël. POL. En semi-stable chez le même éditeur, Pascal Quignard,  Novarina, tous les entretiens du festival d'Avignon, et en formats différents : Charles Juliet, les Poèmes d'Antoine Vitez,  les Sonnets de Shakespeare qui entrent aussi dans poésie, mais également dans théâtre et dans couleur blanc. J'ai dans le rayon déclassement le Code de la route 2008 et Fromages des Terroirs de France, qui servent aussi de cales pour meubles. Je possède La Bibliothèque Oulipienne  éditée chez Seghers et plus loin, les poches Galimard : Michaux, Roubaud, Ponge… J'ai dû faire un classement Vitez. Écrits sur le Théâtre 1, 2 et 3 chez POL et Le Théâtre des Idées. Les Poèmes (cités plus haut en semi-stable, voyagent). Est régulièrement visitée, l'étagère où repose Alain Badiou et Valérie Rouzeau. Ils se déplacent souvent seuls, mais se retrouvent habituellement ensemble au rayon classements provisoires. J'ai également une étagère consacrée aux éditions Le Bruit des Autres. Daniel Soulier est  classé ici. Moi aussi, je suis classée ici. Dans les formats faciles à ranger, il y a les folios :  Jean-Baptiste Gendarme, Joël Egloff,  quelques Américains : Steinbeck, Mccullers… et dans les impossibles à ranger, mais indispensables : Samuel Beckett, le coffret contenant les enregistrements audio, édité chez André Dimanche. Et le "Précis de Conjugaisons Ordinaires" publié par La ferme du Buisson. Les Rendez-vous Célestes est un format (Bordas) qui ne peut se ranger qu'à plat. Il se trouve sous les exemplaires de la revue Théâtres nº 1 à 14. Est régulièrement consulté dans le rayon enfance, Madeleine de Ludwig Bemelmans,  offert pour mon appendicite. Le livre s'égarait dans les déménagements successifs. Il fut réédité  à L'École des Loisirs. "Pouf et Noiraud aux sports d'hiver". Suit,  L'Opéra de Pic, de Samivel. Après il y a ma fenêtre.